Ecommerce

Les étapes afin de devenir VDI

Connu plus couramment sous le nom de Vendeur à Domicile Indépendant, le VDI est considéré comme un « assimilé-salarié ». Cela sous-entend qu’il a deux statuts : Pour la sécurité sociale, il a le même statut qu’un salarié, tandis que pour le droit du travail, il est considéré comme un non-salarié, non affilé au Régime Social des Indépendants ou le RSI.

Comprendre les étapes pour devenir VDI

Le VDI travaille en étroite collaboration avec des entreprises qui lui servent de fournisseurs. Pour pouvoir vendre ses marchandises, il doit entreprendre des démarchages afin de trouver des clients. De ce fait, il aura entre autres besoin de faire du porte à porte.

Ainsi pour pouvoir connaître les étapes afin de devenir VDI, il faut tout d’abord bien connaître le métier. Pour cela, les ressources en ligne peuvent être d’une grande aide. De même, le VDI peut également l’utiliser pour trouver des partenaires et des collaborateurs. C’est l’une des étapes essentielles car, sans ses fournisseurs, il ne pourra pas trouver des produits à vendre. Quant à la nature de leurs contrats, ce sera à eux de la choisir en fonction de leur attente.

En général, le VDI peut choisir entre trois types de contrats, c’est-à-dire, qu’il peut choisir le statut de VDI mandataire, VDI acheteur-vendeur ou VDI courtier.

Pour le contrat de VDI mandataire, le VDI aura le droit de prendre des commandes pour le compte de l’entreprise. En tant que mandataire, il n’aura pas besoin d’acheter les marchandises qu’il va vendre puisque ce sera fait au nom de l’entreprise avec qui il collabore. De ce fait, il sera rémunéré par commission en fonction du chiffre d’affaire réalisé. Les modalités de livraison et du recueil des paiements doivent cependant être bien indiquées dans le contrat.

Si le VDI opte pour le contrat VDI acheteur-vendeur, il devra acheter lui-même ses produits à l’entreprise. Ce qui s’avère être plus risqué dans la mesure où il ne saura pas d’avance si ses marchandises vont être tous vendus ou non. Toutefois, il pourra revendre ses produits, qui sont devenus siens, au prix qu’il le souhaite tout en tenant compte du prix maximum conseillé.

Et enfin, pour ce qui est du contrat VDI courtier, celui-ci place le VDI en tant qu’intermédiaire entre l’entreprise et son client (l’acheteur). Il effectuera donc toutes les opérations liées à la vente.

Bref, ce ne sont que quelques notions qu’il faut connaître pour devenir vdi mais, elles restent tout de même importantes.

Bavardez par rapport à cette information !

Les publications similaires de "Mode"

  1. 17 Déc. 2019Les chaussures qui inspire le soleil et la relaxation402 v.
  2. 10 Oct. 2019Devenez créateur de vos propres mains442 v.